Помощничек
Главная | Обратная связь


Археология
Архитектура
Астрономия
Аудит
Биология
Ботаника
Бухгалтерский учёт
Войное дело
Генетика
География
Геология
Дизайн
Искусство
История
Кино
Кулинария
Культура
Литература
Математика
Медицина
Металлургия
Мифология
Музыка
Психология
Религия
Спорт
Строительство
Техника
Транспорт
Туризм
Усадьба
Физика
Фотография
Химия
Экология
Электричество
Электроника
Энергетика

F) Критическая традиция



А) Работы историков — современников Александра

Die Fragmente der Griechischen Historiker, édition de Félix Jacoby, 2e partie В, Leyde, Brill, 1962, п°П7 а 153, pp. 618–828, les principaux documents étant: les Éphémérides royales (n°l17), les rapports des Bèmatistes (n°l 19—123), les Histoires ou Mémoires de Kallisthénès d'Olynthe (n°124), de Kharès de Mitylène (n°125), d'Ephippos (n°126), de Nèarkhos de Crète (n°138), d'Onèsikritos d'Astypalaia (n°134), de Kleitarkhos (= Clitarque) d'Alexandrie (n°137, pp. 741–752), du roi Ptolémée Ier, fils de Lagos (n°138), d'Aristoboulos de Kassandreia (n°139) et l'anonyme Fragment sabaïtique (n°151). Ajoutez les fragments de Timée, 3e partie B, n°566, p. 581.

B) Письменные источники

P. Bourguet, Fouilles de Delphes, Épigraphie, III, 5, n°50, 58, 80 (comptes de 327 à 324/3), Paris, 1932.

Inédit de la ville de Philippes, traduit ci-dessus pp. 475–476.

Tod Marcus Ν., A Selection of Greek Historical Inscriptions, vol. II, n°183–205 («The reign of Alexander»), Oxford, Clarendon Press, 1950, pp. 240–315. Christian Le Roy, Alexandre a Xanthos, in Actes du Colloque sur la Lycie antique, Paris, Maisonneuve, pp. 51–62.

A. J. Heisserer. Alexander the Great and the Greeks. The epigraphic Evidence, University of Oklahoma Press, 1980.

Paul bernard, Nouvelle Contribution de Vêpigraphie cunéiforme a Vhistoire hellénistique. B.C.H., CXIV, 1990, 513–528.

С) Нумизматика

B. V. Head, Hill, Macdonald, Wroth, Historia Numorum, a Manual of Greek Numismatics, new and enlarged edition, Chicago, 1957.

Ch. Seltman, Greek Coins. Londres, 3e éd., 1960, pp. 200 sq.

A. R. Bellinger, «Essay on the coinage of Alexander the Great», Numismatic Studies, 11, New York, 1963.

G. Le Rider, Le monnayage d'argent et d'or de Philippe II de 359 a 294, Paris, 1977.

D) Образ Александра в искусстве

Margarete Bieber, Alexander the Great in Greek and Roman Art, Chicago, Heinemann, 1964.

E) «Вульгата» об Александре

Diodore de Sicile, Bibliothèque historique, livre XVII (composé entre 54 et 36 av. J.-C), texte établi et traduit par Paul Goukowsky, Paris, Les Belles Lettres, 1976.

Philippika de Trogue Pompée (entre 20 et 2 av. J.-C.) = Justin (M. Junianus Justinus), Epitoma Historiarum Philippicarum Pompei Trogi, livres XI et XII, éd. Fr. Ruehl, Leipzig, Teubner, 1886, trad, franc, par J. Pierrot et E. Boitard, revue par E. Pessonneaux, Paris, Gamier, 1925, pp. 120–160.

Quinte-Curce, Histoires (rédigées sous Claude, entre 42 et 50 ap. J.-C), texte établi et traduit par H. Bardon, Paris, Les Belles Lettres, t. I, 1948: t. II. 1961 (3«tirageen 1976).

Plutarque, De Alexandri Magni Fortuna aut Virtute, libri II (vers 75–80 ap. J.-C.) et Regum et Imperatorum Apophthegmata, éd. et trad, en ang. par F. С Babbitt, Londres, Heinemann, coll. Loeb. Moralia, t. III et IV, 1961–1962.

Plutarque, Vie d'Alexandre (vers 110–115 ар. J.-С), texte établi et traduit par Robert Flacelière et Emile Chambry, Paris, Les Belles Lettres, 1975 (= Plutarque, Vies, tome IX, pp. 30—125). Information éclectique, mais souvent tributaire de Clitarquc, des Lettres et des Éphémérides. Cf. J. R. Hamilton, Plutarch, Alexander: a Commentary, Oxford, 1969.

Épitomé de Metz, Incerti Auctoris Epitoma rerum gestarum Alexandri Magni cum libro de morte testamentoque Alexandri (IVe ou Ve siècle), éd. P. H. Thomas, Leipzig, Teubner, 2e éd., 1966.

f) Критическая традиция

Pseudo-Démosthène, Sur les conventions passées avec Alexandre, éd. Croiset, Paris, Les Belles Lettres, 1925, II, 17.

Strabon, Géographie (entre 3 et 18 ap. J.-C), livre XI, chap. 6 à 13, texte établi et traduit par François Lasserre, Paris, Les Belles Lettres, 1975; livre XVII, éd. et traduction en latin de С Müller et Dübner, Paris. Didot, t. II des Geographica,1877 (tradition d'Eratosthène de Cyrène, né vers 290–285 av. J.-C), éd. et trad, en angl. par H. L. Jones, Coll. Loeb n°40, t. VIII, Londres, Heinemann, 1949.

Pline l'Ancien, Histoire naturelle (vers 70 ap. J.-C), livre VI, 38 à 144, éd. Jahn, Leipzig, Teubner, 1898; éd. partielle (46 à 106) et trad, en franc, par J. André et J. Filliozat, Paris, Les Belles-Lettres, 1980 (d'après: la Correspondance d'Alexandre et les œuvres perdues de Clitarque, d'Onésicrite, de Néarque et d'Eratosthène). Résumé par Solin, Collectanea, 9, 17–21.

Arrien de Nicomédie, Anabasis Alexandri, books I–IV (vers 140–150 ap. J.-C), texte de l'éd. Roos et Wirth, Teubner, 1967, trad, angl., introduction, notes et XV appendices de P.A. Brunt, Cambridge (Massachussets) et Londres, W. Heine mann, The Loeb Classical Library, 1976; Anabasis Alexandri, books V–VII. et Indica (d'après Néarkhos), éd. et trad, anglaise du même P. A. Brunt, Londres (même éditeur, même collection), 1983.

A. B. Bosworth, A Historical Commentary on Arrian's History of Alexander, I, Commentary on books I–III, Oxford. 1980.

Arrien, l'Inde, éd. Chantraine, Paris, Les Belles Lettres, 1927.

Arrien, Histoire d'Alexandre. L'Anabase d'Alexandre le Grand, traduit du grec par Pierre Savinel, Éd. de Minuit, Collection «Arguments», Paris, 1984.

Itinerarium Alexandri, ouvrage anonyme (vers 340 ap. J.-C), éd. commentée d'H. J. Hausmann, Dissertation, Cologne, 1970 (en partie d'après Arrien). Édition plus accessible à la suite des Scriptores Rerum Alexandri Magni et du Pseudo-Callisthénès (codices A, В, С + Julius Valerius) par С Müller, Paris, coll. Didot, 1846, pp. 155–167.

G) Римская традиция

Pseudo-Alexandre, Lettres, notamment à Aristote, au roi Darius, au roi Poros et avec la réponse de Poros, le testament d'Alexandre (recueils fabriqués au IIIe et au IIe siècle av. J.-C): cf. Reinhold Merkelbach. Die Quellen des griechichen Alexander-romans, Zetemata, vol. 9, München, 1954, et la préface plus les notes de l'éd. P. H. Thomas de YÉpitomè de Metz, cité ci-dessus. Les Lettres des Satrapes, citées par ATHÉNÉE, Banquet des sophistes. IX, 393 et XI, 784.

Pseudo-Aristote, «Récits merveilleux» (de l'époque hellénistique), De Mirabilibus auscultalionibus, translatio Bartholomaei de Messana, et Anonyma Basileensis, éd. G. Cornelia — J. Livius-Arnold, thèse de lettres, Amsterdam, 1978.

Pseudo-Callisthénès, Roman d'Alexandre (paraot avoir été rédigé en langue grecque, en Egypte, sous l'empereur Alexandre Sévère, 222–235 ap. J.-C). Nous le connaissons surtout traduit et adapté en latin par Julius Valerius Polemius (vers 338–340) sous le titre Res Gestae Alexandri Macedonis, éd. B. Kuebler, Leipzig, Teubner, 1888, texte qui devait inspirer les divers auteurs du «Roman d'Alexandre» au Moyen Age. Les versions byzantines (peut-Ktre du IXe siècle) se lisent, en grec, dans les éditions W. Kroll, Historia Alexandri Magni (1926) et H. Van Thiel, Leben und Taten Alexanders von Makedonien (1974). On possède plusieurs versions orientales, assez éloignées de l'original grec: arménienne (éd. Raabe, 1896), éthiopienne (éd. W. Budge, 1889), hébraïque (éd. J. Ben Gorion, 1896), syrienne (éd. V Ryssel, 1893). Traduction en français du Roman d'Alexandre par G. Bounoure et Bl. Serret, Paris, Les Belles Lettres, 1992, et par Aline Tallet-Bonvalot, Paris, G. F. — Flammarion, 1994.

Nonnos de Panopolis, Dionysiaka (vers 460–470 ap. J.-C), chants XIII–XL (campagnes de Dionysos de la Phrygie jusqu'à l'Inde et séjour a Tyr). éd. R. Keydell t. let II Berlin 1959.

 




Поиск по сайту:

©2015-2020 studopedya.ru Все права принадлежат авторам размещенных материалов.